Le miel et le fromage : les meilleurs associations !

Le miel et le fromage, une histoire d’amour ?

Évidemment ! Et ce, depuis bien longtemps.

Adepte du sucrées-salées, vous avez déjà dû remarquer que le miel s’accorde à la perfection avec le fromage, permettant à la fois de sublimer ses saveurs tout en l’adoucissant.

Comment marier les deux ?

Ça, c’est à vous de voir ! Un petit pot de miel en accompagnement d’un plateau de fromages, directement sur les tartines ou sur le fromage. 

Mais alors, quels miels choisir avec mon fromage ?

Tout d’abord, la règle d’or c’est d’associer le caractère du fromage avec celui du miel : les fromages frais ou doux s’associent avec des miels doux, tandis que les fromages corsés se dégustent avec un miel de caractère.

Notre sélection fromages forts :

  • Miel d’arbousier et miel de callune = pour des fromages tels que le brebis et le chèvre, ainsi que le pain noir. 
  • Miel de romarin = fromages de chèvre tels que crottin de Chavignol, charolais, pouligny-saint-pierre ou valençay..
  • Miel de tilleul = fromages à pâte molle et croûte fleurie typés, très affinés (brie de Meaux, brie de Melun, camembert de Normandie, coulommiers, neufchâtel...).


Notre sélection fromages doux : 

  • Miel d’acacia =  fromages frais tels que le brocciu, la faisselle, les petits suisses...
  • Miel de forêt = pour des fromages aux noix comme le parmesan et les fromages des montagnes tels que le gruyère, la tomme, le Beaufort ou le comté.
  • Miel de ronce = fromages à pâte molle et croûte fleurie lactés et crémeux tels que le brillat-savarin, chaource, saint-félicien…

En espérant vous avoir convaincu. Il y a forcément une association qui vous a fait saliver !