À la découverte de l'abeille. Episode 7: les trésors de la ruche

Vous avez tous déjà gouté du miel. Mais avez-vous pu goûter les autres trésors de la ruche ? Pollen, Cire, gelée royale, propolis, les abeilles nous offrent de nombreux autres produits aux qualités gustatives et médicinales tout aussi importantes. 
 
  • Le pollen : 
Le pollen rime souvent avec yeux rougeoyants, nez qui coule, allergies …Pourtant, ses qualités en protides, sels minéraux, vitamines., acides aminés et gras en font un excellent aliment énergétique.
 
Comment est-il récolté ?
Au retour du butinage, les abeilles sont couvertes de pollen. Elles entrent dans la ruche en passant par une grille, qui à leur passage retient une partie du pollen accroché au pattes arrière. Le pollen tombe alors dans une trappe à pollen, qui est vidée régulièrement par l’apiculteur. 
Celui-ci va ensuite trier le pollen, le faire sécher ou le stocker directement au congélateur, puis le conditionner. 
 
  • La gelée royale : 
Appelée aussi « lait d’abeille », cette substance blanchâtre et légèrement acide est produite par les abeilles nourricières en très petite quantité. Elle est la principale nourriture des larves les 3 premiers jours de leur vie et des reines toute leur vie.
 
La gelée royale est riche en oligo-éléments, vitamines, acides aminés, ce qui explique qu’on associe souvent la gelée royale à un revitalisant naturel. 
 
  • La propolis : 
Cette résine végétale anti-infectieuse est récupérée par les abeilles sur les bourgeons et écorces de certains arbres comme le chêne, le peuplier ou encore le bouleau. Les abeilles s’en servent pour désinfecter la ruche, colmater les trous et fissures, et même pour momifier certains intrus (souris, lézards...) !
 
Connue depuis des millénaires pour ses qualités antibiotiques, la propolis est de plus en plus utilisée en pharmacie dans le traitement des plaies de la muqueuse buccale ou encore des inflammations des voies respiratoires.
 
  • La cire : 
Fabriquée par les glandes cirières des abeilles, la cire leur permet de construire les alvéoles, lesquelles servent de berceaux aux larves et de grenier à miel. 
 
Rappelez-vous dans l’épisode 4, sur la fabrication du miel, nous avons vu que l’apiculteur libérait le miel en désoperculant les cadres. C’est à ce moment-là qu’il va récupérer la cire et la faire fondre. 
La cire se conserve indéfiniment. Elle est utilisée en cosmétologie pour la réalisation de crèmes, savons ou rouge à lèvres, ou encore pour la réalisation de cirage et bougie.