Miel : enfin un étiquetage transparent pour le consommateur

Il est très souvent difficile de connaître avec certitude la provenance de ce que l’on consomme. Le miel ne fait pas exception. L’Assemblée Nationale a fait un pas de plus en faveur de la transparence le 27 mai dernier en validant un texte provisoire de projet de loi relatif à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires. En effet, à partir du 1er janvier 2021, les mélanges de miels (ou de gelée royale) en provenance de plusieurs pays devront obligatoirement mentionner sur l’étiquetage la liste de tous les pays d’origine, par ordre pondéral décroissant, afin d’être commercialisés en France. Pour Bleu Blanc Ruche, cela ne changera rien : nous vendons un miel 100% français, et c'est garanti par le label Origine France Garantie.


Un long combat

Cette loi va venir compléter la directive européenne n°2001/110 spécifique, dite « directive miel » beaucoup plus  souple en termes de règlementations. En effet, la mention la plus précise demandée était alors « mélange de miels de l’Union Européenne ». Nous avons donc gravi une marche importante concernant la transparence sur l’origine des miels. C’est également le résultat d’un combat de plusieurs années soutenu par Bleu Blanc Ruche et notre fondateur, Arnaud Montebourg. 

« Pour le miel composé d’un mélange de miels en provenance de plus d’un État membre de l’Union européenne ou d’un pays tiers, tous les pays d’origine de la récolte sont indiqués par ordre pondéral décroissant sur l’étiquette. » 
Article 2 du projet de loi validé le 27 mai 2020

Enfin

En validant ce texte de loi, la France n’est que le 7ème pays de l’Union Européenne à valider ce type de règlementation pour le miel.

L’engagement de Bleu Blanc Ruche

Chez Bleu Blanc Ruche nous n’avons pas attendu cette bonne nouvelle pour être transparents avec nos consommateurs. Dès notre création en 2018, nous avons obtenu la certification Origine France Garantie pour tous nos miels, c’est aujourd’hui la seule certification garantissant l’origine française d’un produit.
Même si cette loi est une excellente nouvelle, nous espérons qu’elle poussera le consommateur à être plus vigilant sur sa consommation en privilégiant la filière apicole française et en évitant de consommer des produits mélangés qui ne respectent pas les terroirs mellifères.





Source : article 2 du projet de loi validé le 27 mai 2020 http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15t0423_texte-adopte-provisoire.pdf