Covid-19, confinement… Quelles répercussions sur le consommateur français ?

Une étude a été menée par l’ObSoCo (Observatoire Société et Consommation) concernant les tendances de consommation alimentaire sur un échantillon représentatif du consommateur français. Découvrez les grandes tendances.


Rapport des français à l’alimentation :

  • 78% des français sont attentifs aux effets de leur alimentation sur leur santé.
  • Augmentation du nombre de français qui encouragent une réduction de la consommation de viande au détriment de protéines végétales ou animale issues des insectes.
  • De plus en plus de français ont acquis une préoccupation responsable par rapport à l’environnement et à l’économie locale. Consommer français devient une priorité à l’issue de la crise.

Ces données montrent qu’aujourd’hui, la façon de consommer des français se transforme peu à peu. Ils sont plus attentifs à ce qu’ils mangent. À noter que le « BIO » prend de plus en plus d'importance dans la vie des consommateurs.
Les français sont devenus acteurs de leur propre consommation.


Un duel de confiance sur le marché alimentaire

Une opposition entre les grands groupes de l’industrie alimentaire et les petites entreprises du marché existait bien avant la crise sanitaire actuelle. Cependant, la relation d’une majorité de consommateurs à l’égard de l’organisation « industrielle » du système alimentaire, a fait que les petites entreprises ont pu gagner la confiance des consommateurs.

 

Les labels restent des critères de qualité dans l’esprit du consommateur, c’est pourquoi depuis le premier jour, tous les miels Bleu Blanc Ruche sont certifiés Origine France Garantie. Cependant, ils sont parfois difficilement identifiables. Ce que les personnes interrogées plébiscitent c’est le retour à une consommation locale.


Le consommateur acquiert un pouvoir de vote qui lui permet d’exprimer son désaccord avec les valeurs d’une entreprise, ou bien la soutenir. Selon Arnaud Montebourg :

« Chacun peut agir avec des petits gestes au quotidien. Notre carte bleue est un bulletin de vote. Encourager la production française, mieux rémunérer les apiculteurs, garantir la traçabilité, la transparence et le goût des produits, c’est le choix que je fais aujourd’hui avec Bleu Blanc Ruche.  »