Arnaud Montebourg dit non au miel chinois

Arnaud Montebourg, Président et co-Fondateur de Bleu Blanc Ruche, demande au Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, l’interdiction d’importation des miels chinois en France.

Le 27 septembre dernier, Arnaud Montebourg a adressé une lettre à M. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Cette lettre, soutenue par David Besacier, Président du Syndicat Français des Miels, réclame :

« Le soutien du Gouvernement Français dans l’objectif d‘obtenir soit la levée immédiate des mesures protectionnistes chinoises dans le cadre de la relation bilatérale franco-chinoise, soit de la Commission Européenne des mesures de réciprocité d’interdiction à l’encontre des miels chinois entrant sur le territoire du Marché Unique de l’Union Européenne. »

Pourquoi demander la réciprocité d’interdiction à l’encontre des miels chinois sur le sol français ? 

Les exportations de miels français en Chine ont brutalement chuté entre 2017 et 2018 (91% de baisse en volume) alors que l’importation de miels chinois en France demeure très élevée (4211 tonnes en 2017, soit environ 10% des miels consommés dans l’Hexagone). 

Cela s’explique par des mesures restrictives et protectionnistes récemment imposées par le gouvernement chinois. En effet, en usant de prétextes sanitaires injustifiés, la Chine a bloqué depuis 2017 plusieurs conteneurs de miels français, entraînant des pertes économiques colossales pour la filière apicole française. Ces méthodes protectionnistes pénalisent directement les PME françaises dans leur croissance. Pour Arnaud Montebourg :

« Cette discrimination est le signe d’une mesure protectionniste déguisée en mesure de fausse protection sanitaire. »

Plus grave, l’absence de réciprocité des règles sanitaires permet à la Chine d’exporter massivement sur le sol européen des miels de piètre qualité, parfois adultérés, comme l’ont confirmé différentes études de l’UFC-Que choisir et de l’Union Européenne.

Télécharger la lettre d'Arnaud Montebourg

bouton télécharger.jpg