Découvrez les miels de France

apiculteur_ruche.jpg

Les français sont amateurs de miel, ils en consomment 40 000 tonnes chaque année. Malgré la forte demande, la production française ne parvient pas à suivre, et nous importons une grande partie des miels que nous consommons. Ainsi, en 2017, la France a produit un peu moins de 20 000 tonnes, soit seulement la moitié de ce que nous mangeons dans l’hexagone.

Pourtant, la France et ses terroirs proposent une grande variété de miels, avec une quarantaine d’appellations différentes, allant de la lavande à la bourdaine, du châtaignier à la callune, en passant par le sapin ou l’acacia. Ces nombreux miels revêtent des couleurs, des senteurs et des arômes très distincts les uns des autres.

Saviez-vous qu'un Français sur quatre déclare ne pas aimer le miel? C'est probablement parce que les particularités gustatives du miel sont très largement méconnues. Beaucoup pensent que le goût du miel est unique, que la fleur butinée importe peu. Erreur ! Un amateur appréciera très certainement l’amertume et l’encaustique (goût et odeur de cire) d’un miel fort, quand d’autres préfèreront le goût léger, doux et sucré d’un miel d’acacia ou de ronce. Il existe en réalité autant de nuances entre deux miels qu’entre deux confitures.


L’odeur, la couleur, la viscosité, et enfin les arômes varient selon les produits. Un miel des Landes n’est donc pas comparable à un miel de Provence, des pollens singuliers s’expriment, en fonction de la flore locale. Les apiculteurs français ont œuvré pour faire reconnaître les spécificités de leurs terroirs et de leurs miels. Ainsi, il existe des labels, gage de qualité, valorisant les produits locaux en Provence, dans les Cévennes, dans les Vosges, en Corse, ou encore en Alsace. Qu’il s’agisse d’IGP (Indication Géographiquement Protégée) ou d’AOP (Appellation d’Origine Protégée), ces labels sont garants d’une qualité et d’un terroir. Certains miels sont très difficiles à produire en France en quantité suffisante pour une commercialisation à grande échelle. C’est la raison pour laquelle Bleu Blanc Ruche ne vous proposera pas de miels d’agrume ou de miel d’eucalyptus, par exemple.


Sur certains territoires, vous trouverez de la bruyère Callune, sur d’autres du sapin. En vous proposant des miels français, Bleu Blanc Ruche vous offre bien plus qu’un goût : la marque vous permet de découvrir comment la géographie, le temps, les sols, et la flore façonnent notre territoire. Nos régions françaises ne sont pas seulement belles, elles sont aussi bonnes, et ce sont les abeilles qui vous le font découvrir !