Une mortalité inquiétante des abeilles selon les premiers résultats de l'OMAA

L'Observatoire des Mortalités et des Affaiblissements de l'Abeille mellifère (OMAA) a été mis en place fin 2017. Cet observatoire, piloté par le ministère de l'agriculture, permet d'observer l'état de santé et les taux de mortalité des abeilles.

Initialement, l'observatoire a été mis en place sur deux régions, Bretagne et Pays de la Loire  avant d'être étendu à la région Auvergne-Rhône-Alpes. La première phase expérimentale mise en place au deuxième semestre 2017 s'est terminée le 31 juillet 2019.

Les premiers résultats ont été communiqués par Axel Decourtye, directeur de l'Institut Technique et Scientifique de l'Apiculture et de la Pollinisation (ITSAP), sur les ondes de France Culture, ce mercredi 31 juillet.

"Les premiers résultats confirment nos craintes. les taux de mortalité peuvent aller jusqu'à 30% (contre 10 à 15% à la normale). On note également que les abeilles sont beaucoup plus affaiblies.
Certains apiculteurs ont perdu jusqu'à 80% de leurs cheptels."

Axel Decourtye a également rappelé que les causes de mortalité des abeilles étaient connues.
Elles peuvent êtres regroupées en 3 catégories :

  • Les polluants
  • Les maladies, parasites et prédateurs
  • La pénurie alimentaire (liée au réchauffement climatique)

Ces 3 grandes causes de mortalité peuvent s'additionner ou s'enchaîner, augmentant encore davantage les pertes dans les colonies.
Les apiculteurs de ces régions peuvent contacter l'OMAA pour faire intervenir des vétérinaires.

Nous attendons le rapport complet de cette phase expérimentale de l'OMAA pour en tirer les conclusions. Nous vous tiendrons informés des résultats de ce rapport.