Le miel bio, qu'est ce que c'est?

Vous êtes nombreux à vous demander ce qu'est un miel bio, et vous vous dites certainement que l'apiculteur ne peut pas vérifier pour chaque abeille qu'elle va bien butiner sur des fleurs et plantes cultivées selon les règles de l'agriculture biologique. Or, une certification BIO des miels existe, et trouve bien ses fondements !
Envie d'en savoir plus ? 

L'abeille ne fait pas la différence entre les plantes bio et non bio. Or, quand elle prend du nectar qui lui est nocif car pollué par la présence d'une substance dangereuse comme des néonicotinoïdes, elle se perd sur le chemin du retour à la ruche, et donc ne revient pas dans sa colonie. Cet incident cause la mort de l’abeille qui est incapable de survivre seule.
Pour avoir un miel bio, il faut que les apiculteurs installent leurs ruchers à 3 km de toute surface cultivée en conventionnel, ce qui correspond à la distance que parcourt une abeille en moyenne (dès lors qu'elle a assez à manger là où elle est).

Par ailleurs, les produits utilisés par les apiculteurs pour lutter contre certains parasites, comme le varroa, sont moins forts lorsque l'on travaille en bio, et donc souvent moins efficaces, ce qui peut induire des pertes plus lourdes pour les apiculteurs.
Enfin, le corps des ruches, les hausses et les cadres doivent être en bois.


Il y a bien évidemment de nombreux éléments additionnels dans le cahier des charges des miels bio français tels que :
  •  La nécessité de construire les ruches avec des matériaux non traités

  •  L’obligation d’avoir des cadres intérieurs des ruches composés en cire biologique.

  • Les abeilles doivent être nourries de leur miel, sauf en cas exceptionnel.

  • C'est pour cela que chez Bleu Blanc Ruche, nous sommes fiers de vous proposer, en plus des miels classiques, des miels biologiques 100% français !