Et si les poules sauvaient les abeilles ?

Le frelon asiatique est un des nombreux prédateurs de l’abeille. Pourtant un irréductible apiculteur amateur Landais, aurait trouvé une solution pour protéger ces dernières du nuisible venu de l’autre bout du monde. 

 

L’origine du frelon asiatique remonte en 2004 où l’on estime qu’une femelle serait arrivée, dans une cargaison de poteries en provenance de Chine et livrée dans le Lot et Garonne. Aujourd’hui, la prolifération du frelon asiatique ne fait plus aucun doute, ce dernier a envahi la France et ses pays limitrophes.

 

Cela étant, un apiculteur Landais, Francis Ithurburu, a trouvé un remède pour se débarrasser des nuisibles au sein de son rucher, y implanter un poulailler !

 

En effet, les volailles représentent un ennemi redoutable au frelon asiatique qui se fait facilement repérer à cause du bruit de ses ailes. De plus, les poules sont capables d’attraper facilement le frelon puisque ce dernier peut rester immobile, en vol stationnaire. Donc ce qui semble être un atout pour attaquer nos amies les abeilles pourrait se transformer en véritable faiblesse.

 

L’expérience de l’apiculteur a duré 3 ans : 

« Au bout de quelques mois, le constat était sans appel : les nids des frelons se faisaient de plus en plus rares. Et des colonies entières furent décimées par les poulets ». 

 

Cette démarche, qui a vu ses adeptes augmenter de manière significative au cours des derniers mois, profite à tous. En effet, les poules rassurent les abeilles et les apiculteurs, en sécurisant les ruchers et en assurant la survie des colonies. Cette méthode naturelle et écologique permet également d’apporter aux poules un complément alimentaire en protéines, contenues dans l'abdomen des frelons.