Manger français, quand le consommateur prend le pouvoir

À la une de « La Dépêche du Midi » le vendredi 1ernovembre, un sujet sur l’alimentation et le fait de manger français. C’est dans ce cadre, qu’Arnaud Montebourg ancien ministre de l’Économie et co-fondateur de Bleu Blanc Ruche a donné un entretien au journal régional.

 

En réaction aux propos du Ministre de l’Agriculture Didier Guillaume qui appelait mercredi les consommateurs à faire « un choix patriotique » pour leurs achats alimentaires, Arnaud Montebourg souligne la bonne volonté du ministre mais demande des actes forts. 

 

« Le consommateur se détourne des marques poubelles, il prend le pouvoir ».

 

Selon Arnaud Montebourg, le consommateur est conscient de ces problèmes et commence à prendre le pouvoir. Il délaisse les marques poubelles, soucieux de l’origine de ce qu’il mange, pour se tourner vers des marques équitables qui supportent les agriculteurs et le travail de la terre.

« Peu à peu, ils imposent ce que les responsables politiques n’ont pas réussi à imposer aux industriels et à la distribution ».

Le fondateur de Bleu Blanc Ruche a popularisé le terme de « Made in France » et continue le combat dans le monde de l’entreprise en faveur des abeilles. Arnaud Montebourg a récemment demandé au Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, l’interdiction d’importation des miels chinois en France.

« On accepte en France d’importer du miel chinois que les Chinois eux-mêmes n’importeraient pas : le patriotisme, ça consiste aussi à nous défendre contre les importations indésirables ».