Une étude sur les abeilles identifie des bactéries intestinales qui améliorent la mémoire

Une étude sur les abeilles prouve que les bactéries intestinales ont également une influence sur la mémoire en plus d'en avoir une sur le système immunitaire, la santé cardiovasculaire, et même sur les troubles dépressifs. Selon les chercheurs, cette découverte fascinante pourrait également s'appliquer aux humains. 

Le microbiote intestinal, c'est l’ensemble des organismes vivants se situant dans notre estomac. L’étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications, indique qu’une bactérie intestinale ( Lactobacillus apis ), est liée à l’amélioration de la mémoire chez les abeilles. Les scientifiques espèrent donc que ces fascinantes découvertes puissent être appliquées également aux humains.

Les scientifiques ont testé la capacité d’apprentissage des abeilles, pour cela, ils ont créé des fleurs artificielles avec différentes couleurs. Certaines fleurs étaient associées à un goût sucré et les d'autres à un goût amer. Ils ont ensuite observé avec quelle rapidité les abeilles étaient capables d’apprendre les couleurs qui étaient associées au sucre et si elles étaient capables de s'en souvenir trois jours plus tard.

Les chercheurs ont constaté par la suite que les abeilles avec plus de Lactobacillus apis dans leurs intestins ont eu une meilleure mémoire. Également les abeilles qui mangeaient des aliments contenant cette bactérie intestinale ont eu des souvenirs plus durables que les autres. Même si les butineuses ont réussi le test haut la main et les résultats de l’étude sont clairs, les chercheurs ignorent encore si des résultats similaires peuvent être observés chez les humains.

Elles n'ont pas fini de nous révéler leurs secrets !