Quels effets des téléphones portables sur les abeilles ?

Alors que de plus en plus de questions se posent sur la 5G, trois ONG ont compilé les données de 190 études démontrant la corrélation entre le rayonnement des téléphones portables et la mortalité des insectes en Europe.

Selon une étude publiée le 17 septembre, l’exposition croissante de l’environnement aux rayonnements électromagnétiques a « probablement une influence sur le monde des insectes », estime cette analyse des données de 190 études menée par l’Association allemande pour la conservation de la nature (NABU) en collaboration avec deux ONG allemande et luxembourgeoise.
Le premier résultat qui ressort de cette compilation c’est que 60 % des études montreraient des effets négatifs sur les abeilles, les guêpes et les mouches.

Différents effets indésirables sont à noter : 
-       perte de la capacité d’orientation due aux champs magnétiques 
-       détérioration du matériel génétique et des larves. 
 

Selon l’étude, l’exposition au rayonnement électromagnétique entrainerait « une altération du sens de l’orientation et une diminution de la capacité de reproduction ».  Le rythme jour-nuit serait lui aussi perturbé ainsi qu'un "système immunitaire mal activé".

Par ailleurs, « Des études menées en Grèce montrent également que le rayonnement des téléphones portables est nettement plus nocif que le champ magnétique d’une ligne électrique à haute tension », ajoutent-ils.

Comme l’explique Johannes Enssle, responsable de NABU dans la région du Bade-Wurtemberg : « Le sujet est inconfortable pour beaucoup d’entre nous car il interfère avec nos habitudes quotidiennes et il y a de puissants intérêts économiques derrière la technologie des communications mobiles. »

Alors que l’Europe s’apprête à lancer le réseau 5G, le nombre de mises en garde, en particulier des écologistes, ne cessent d’augmenter. Hormis les inquiétudes environnementales (changements d’équipements plus energivores), plus de 200 scientifiques de 40 pays alertent sur les dangers sur la santé d’une exposition constante aux champs éléctromagnetiques et annoncent « Un risque pour le vivant en général ».