À la découverte de l'abeille. Episode 8 : Les plantes mellifères

Le miel est fabriqué à partir du nectar de plantes mellifères, c’est-à-dire des plantes qui produisent beaucoup de nectar. On parle parfois aussi de plantes nectarifères.
Elles peuvent être cultivées ou sauvages.
Qu’est-ce qui fait une bonne plante mellifère ? 
 
Commençons déjà par comprendre le terme mellifère : 
Au début de la culture des abeilles, les hommes pensaient que les abeilles récoltaient le miel dans les fleurs directement.
D’où le nom melli (miel) - fère (produire) pour ces plantes.
 
Aujourd’hui, le terme englobe toutes les plantes qui fournissent pollen, propolis ou miellat (excrétions sucrées des pucerons sur arbres et arbustes qui sont butinées et transformées en miel)
 

  • Une plante mellifère doit produire suffisamment de nectar
 
Le nectar, récolté par les abeilles, est composé d’eau et de plusieurs sucres. 
Les proportions de glucose et de fructose sont différentes d’une fleur à l’autre. Cela déterminera in fine la consistance du miel. En effet, lors de la trophallaxie, les enzymes des abeilles transformeront ce nectar en miel. 
 

  • La longueur de la langue des abeilles oriente le choix de fleurs à butiner.
 
Nos amies butineuses récoltent le nectar avec leur langue et le stockent dans leur jabot avant de le ramener à la ruche. 
 
Le nectar doit leur être facilement accessible.
Par exemple, malgré sa bonne production de nectar, le buddleia, ou arbre aux papillons, n’est pas butiné par les abeilles à miel, car leur langue est trop courte, elles ne peuvent donc pas accéder au nectar. C’est pourquoi d’autres espèces d’abeilles et des papillons dotés d’une trompe plus longue s’en chargent.
 
Les plantes mellifères dépendent également du climat et de la région dans laquelle elles poussent. 
Par exemple, les abeilles se régaleront à la Réunion de miel de litchi ou de baies roses, alors qu’en métropole, les principales plantes mellifères sont la lavande, le colza, l’arbousier ou encore le pissenlit. Mais on peut trouver à la bonne saison du miel de ronce ou encore de bourdaine.